Bientôt, cinq(5) unités de transformation et de production des produits agricoles dans la zone méridionale du pays.

Bientôt, cinq(5) unités de transformation et de production des produits agricoles dans la zone méridionale du pays. Chose annoncée ce mercredi 05 juin 2019 à la faveur d’un atelier d’information et de lancement des activités du  consortium Africa Corporation Group et Bionovatic. Atelier présidé par le Ministre de la Production, de l’Irrigation et des Equipements Agricoles Mme  Lydie Beassemda.

La diversification de l’économie Tchadienne tant souhaitée par les plus hautes autorités du pays et qui figure en bonne place dans le Plan National de Développement (PND) implique nécessairement la diversification des partenaires économiques dans l’optique d’un gain mutuel. C’est donc dans cette logique de réalisme économique que le consortium Africa Corporation Group, une organisation tchadienne et Bionovatic, celle-ci Russe, entend conjuguer leurs effort pour investir au Tchad, surtout dans le domaine d’importation et de production des intrants agricoles, bref, dans l’agro-industrie.

Cette séance  d’information est la concrétisation d’une coopération qui se veut agissante et mutuellement bénéfique d’autant plus qu’il s’agit de poser les jalons de la production d’engrais et pesticides bio au Tchad par le Consortium Africa Corporation Group et Bionovatic.

La tenue de cet atelier d’information souligne le Ministre en charge de l’agriculture Mme Lydie Beassemda est la suite logique de la seconde recommandation et traduit la volonté de la Plus Haute Autorité du Tchad d’impliquer les opérateurs économiques nationaux , notamment les entreprises locales , dans le processus d’industrialisation du Tchad en nouant des partenariats d’affaires avec les investisseurs étranger, en l’occurrence les investisseurs Russes, qui ont manifesté leur intérêt pour le Tchad.

Bonne à savoir, le consortium prévoit l’implantation de cinq(5) unités de transformation et de production de manioc, du sésame, des tomates  et d’une brasserie dans le Logone oriental ; des maïs du blé dans le Lac, ; du coton dans le Salamat et le Guera, du noix de cajou dans le Mayo-kebbi Ouest et une usine de Textile dans le Logone occidental. Cela pour créer un emploi direct estimé à plus de 10.000 personnes et encadrer 300.000 producteurs a déclaré Madjitoloum Josue PCA  de  Africa Corporation Group.