LYDIE  BEASSEMDA, Ministre de la Production, de l’Irrigation et des Equipements Agricoles depuis mai 2018 à nos jours, est une actrice de   développement. Titulaire d’un Baccalauréat série C en 1989, elle a entrepris des universitaires sanctionnées par plusieurs diplômes : par des Diplômes, respectivement :

  • Diplôme d’études supérieures spécialisées en planification territoriale et développement local, Département de géographie, UQAM, Université du Québec à Montréal
  • Diplôme d’études supérieures spécialisées en industries agroalimentaires, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
  • Certificat en microbiologie Université d’Ouagadougou, Burkina Faso
  • Maitrise en Sciences naturelles Université Abdou Moumouni, Niger.
  • Licence  en sciences naturelles, Université du Tchad.

Madame LYDIE  BEASSEMDA a une expérience professionnelle pluridisciplinaire qui ont  fait d’elle une personne ressource dotée de compétences et d’expertise dans des domaines diverses : planification et aménagements du territoire (politiques, programmes, projets, stratégies), Suivi –Evaluation-Capitalisation, coopération au développement,  industries –agroalimentaires, nutrition, genre et droits humains, médiation et résolution/gestion des conflits, recherche action. Les fonctions et postes occupés sont :

  • Mai 2018 à nos jours :Ministre de la Production, de l’Irrigation et des Equipements Agricoles
  • 2011-2013: Planificatrice en appui au Responsable du Centre National de Nutrition et de Technologie Alimentaire (Centre National de nutrition et de technologie alimentaire). 
  • 2009-2010 : Responsable du Programme Droits des femmes à INTERMON OXFAM
  • 2005 – 2009 : Coordinatrice de SWISSAID au Tchad
  • 2001-2005 : Chargée de programmes du Groupe de recherches Alternatives et de monitoring du projet pétrole Tchad Cameroun N’Djamena –Tchad
  • 1998- 2001 : Agent technique au Centre national de Nutrition et de technologie  Alimentaire (CNNTA)- Ministère de la Santé Publique, Tchad
  • mai- septembre 1998 : Stagiaire à l’Institut tchadien de recherche agronomique pour le développement  (ITRAD).