Lancement officiel du Projet d’Appui Régional

Encore un autre projet pour passer de l’insécurité alimentaire à la souveraineté alimentaire, le PARIIS, entendez Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel. Lequel projet a été lancé officiellement ce  mercredi 30 janvier 2019 dans un hôtel ici à N’Djamena. C’est au cours d’une cérémonie  présidée par le Ministre de la Production, de l’Irrigation et des Equipements Agricoles  Madame Lydie Beassemda qui a ses côtés le représentant résident  de la Banque Mondiale au Tchad, le principal bailleur  financier de ce projet, dit régional.

Le PARISS est une initiative de six pays du Sahel  à savoir le Burkina, le Mali,  la Mauritanie, le Niger le Sénégal et bien évidemment le Tchad. La Préparation et  la mise en œuvre de ce projet  fait donc suite à déclaration de Dakar en 2013 à l’occasion  de la Conférence de Haut Niveau sur l’irrigation au Sahel qui a regroupé les pays précités du sahel. Le PARIIS volet du Tchad va toucher quatorze provinces à savoir : le Ouddai, le Wadi Fira, le Salamat, le Sila, le Chari-Baguirmi le Hader-Lamis, les deux Mayo-Kebbi, la Tadjilé, les deux Logones, le Mandoul, et le Moyen-Chari. L’objectif du PARIIS est d’améliorer la capacité des parties prenantes à développer et gérer l’irrigation et à accroitre les superficies irriguées suivant une approche régionale basée sur les ‘’solutions’’ dans les zones d’exécution.

Pour le Chef du département en charge de l’agriculture Madame Lydie Beassemda, le PARIIS va  participer à la réalisation de la vision d’un Tchad émergent, à travers ses composantes qui sont la modernisation du cadre institutionnel, le financement des solutions d’investissement dans l’irrigation et la gestion des connaissances et de la coordination. Le Ministre Lydie Beassemda a salué l’engagement de la Banque mondiale à travers sa représentation au Tchad dont l’équipe n’a ménagé aucun effort pour la préparation et l’entrée en vigueur de ce projet.

TOMTEBAYE NGARNAT, Attaché de Presse.